Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on vk
Share on telegram
Mme Lydia KRONBERG

Villa chez nous, une demeure familiale : rencontre avec Mme Lydia Kronberg

Construite au début du 20e siècle près du domaine du site du Donon, la Villa chez nous a connu plusieurs vies. Entre Guerres Mondiales et fouilles archéologiques, cette magnifique villa a su résister au temps et à l’histoire. La propriétaire, Mme Lydia KRONBERG raconte cette demeure historique du patrimoine alsacien.

De la Première Guerre Mondiale aux découvertes archéologiques : la Villa au cœur de l’histoire alsacienne.

L’histoire débute en 1907, dans le massif des Hautes Vosges, près du Donon, où Jules LACOUR et Fanny, née MARCHAL, décident de construire cette demeure pour en faire un pavillon de chasse et de villégiature.

Au cours de la guerre 1914 -1918, la villa de la famille LACOUR sera réquisitionnée et occupée par des officiers allemands. Un poste frontière sera construit tout près, sur la route.

A la fin de la 1e Guerre Mondiale, Fanny LACOUR entreprend des fouilles archéologiques sur le domaine du Donon entre 1922 et 1938. Cette entreprise lui vaudra le surnom de « L’ange du Donon ».

Aidée d’historiens et d’archéologues, Fanny LACOUR met au jour d’importantes pièces, des stèles et des pierres votives datant de l’époque de l’Alsace romaine, dont la colonne du Jupiter Cavalier.
Fanny LACOUR en fera faire des copies, toujours présentes aujourd’hui sur le site du Donon. Les originaux, quant à eux, sont conservés dans les musées de Strasbourg et d’Epinal, à l’abri des intempéries.

Poste de Kommandantur et renouveau : la préservation du patrimoine.

 

En 1939, la Villa Chez nous vit sa Seconde Guerre et sera de nouveau réquisitionnée par les forces allemandes qui en feront un poste de Kommandantur.

Dans l’après-guerre, commence le renouveau de ce lieu historique.

En 1950, Colette, fille de Jules et Fanny LACOUR, hérite de la demeure avec son mari, Jean KRONBERG qui en feront leur maison de villégiature.


En 2001, Gilles KRONBERG et sa femme Lydia feront de cette habitation historique leur résidence principale.

Grâce à Lydia KRONBERG, la demeure deviendra un lieu très convivial qui respire l’amour de se retrouver, où l’on respire l’envie de partager et d’y trouver le calme et la sérénité.
Lydia KRONBERG a transmis cette histoire à ses enfants et petits-enfants afin que la demeure continue d’exister dans le patrimoine familial.
Grâce à elle, cette demeure du patrimoine historique alsacien et son passé sont préservés.

Nous remercions particulièrement Lydia KRONBERG de nous avoir reçu pour raconter l’histoire de cette superbe demeure. 

Article proposé par:

Georges GUTHLEBER

Photographie, Communication, Reportages
4.7 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis!x
()
x
Remonter