Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on vk
Share on telegram

La petite chapelle

Chapelle Innenheim extérieur3

Une chapelle primitive qui remonterait au 13e siècle et aurait été dédiée à st WOLFGANG, évêque de Ratisbonne en Bavière. On y voit ici l’origine de son nom : Wolf signifiant “loup”. Cette chapelle fut détruite lors de la Guerre de Trente Ans.

En 1658 fut reconstruite une “station avec autel” dédiée à la Vierge Marie qui deviendra plus tard le chœur de l’actuelle chapelle. Après la Révolution, la générosité d’une famille permit sa reconstruction et l’agrandissement par ajout d’une nef pour abriter les fidèles.
Elle fut consacrée en 1814 par l’abbé SEEMANN, curé d’Innenheim à Notre-Dame des Sept Douleurs ainsi qu’à St Martin, St Quirin, St Wendelin et Ste Richarde.

Aujourd’hui, la chapelle est dédiée à St Quirin, qui guérit des furoncles, mais est plus connue comme la chapelle du Loup-et-de-la-Chèvre.

Elle a été totalement rénovée en 1896. Un coup d’œil à travers la porte permet à peine d’y voir ses 3 statues : St Antoine de Padoue, St Wendelin et au centre au-dessus de l’autel fleuri une Piéta (Vesperbild).

 

Ce n’est qu’en 1934 qu’on acheta la cloche Maria Quirinus de la chapelle en remplacement de celle qui avait été réquisitionnée en 1917 par les allemands pendant la 1ère guerre mondiale de 14/18.

C’est une belle petite chapelle qui vaut le détour si vous êtes dans le secteur.

Dans le thème:  l’ église d’Innenheim

Article proposé par:

Georges GUTHLEBER

Photographie, Communication, Reportages
4.7 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis!x
()
x
Remonter