Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on vk
Share on telegram

Rimigundeheim

Entre Ernolsheim sur Bruche et Ergersheim, se situe la Chapelle Saint Michel, dite de Rimlen,
ancienne église paroissiale d’un village aujourd’hui disparu et mentionné dès 1199 sous le nom de
Rimigundeheim, domaine viticole appartenant à l’Abbaye Saint-Michel de Honau.

Le hameau est détruit par les Armagnacs en 1444 et il ne reste que cinq maisons au début du XVIIe siècle. La disparition du village est le résultat d’un long processus qui s’étend sur presque trois siècles. La cause essentielle est avant tout la pauvreté des terres. Le village disparaît en 1758 et la Chapelle demeure le seul témoin de son existence.

L’édifice actuel a certainement succédé à une Chapelle romane : la preuve en est le petit chœur en forme d’abside, ainsi que certaines pierres réutilisées dans la nouvelle construction surtout les montants de la porte actuelle.

Grâce à la générosité des paroissiens d’Ergersheim et à l’intervention d’une équipe de bénévoles, l’intérieur de la Chapelle et la toiture sont entièrement rénovés en 1962, rendant ainsi la Chapelle Saint Michel à sa beauté originelle, dans son écrin de vignes.

La dernière restauration a eu lieu en 1989. De gros travaux à l’extérieur comme à l’intérieur du bâtiment ont été entrepris, avec quelques bénévoles des villages alentours.

Chaque année, fin septembre, les fidèles assistent à la messe en plein air, en l’honneur de Saint Michel. A présent, la chapelle coule des jours paisibles au rythme des prières de ses visiteurs.
A noter, que ces lieux possèdent un puissant champ vibratoire positif.

Consultez nos autres articles sur les villages disparus: ALTBRONN

Article proposé par:

Georges GUTHLEBER

Photographie, Communication, Reportages
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis!x
()
x
Remonter